top of page

Pourquoi les produits "jetables & écologiques" ne nous sauveront pas...


Usage unique et durabilité ne font pas bon ménage!

Bien que la Terre soit immense 🌍, aucun endroit sur cette planète ne peut accueillir et digérer la quantité de plastique que nous produisons aujourd’hui.

L’interdiction depuis 2017 d’importer des déchets solides en Chine et le recyclage illégal pratiqué en Asie du Sud-Est met en lumière les failles du système de gestion des déchets des pays développés. La Malaisie en est l’exemple parfait : elle renvoie les tonnes de déchets aux pays qui lui imposent, pour ne pas devenir la décharge du monde.🚯



Voulons-nous vraiment remplacer des territoires habités par des poubelles géantes ?

Car c’est ce qui se passe lorsque nous consommons des emballages jetables : nous déplaçons le problème de l’accumulation des déchets ailleurs, mais ce sont nos voisins – plus ou moins proches – qui le subissent.

Pour éviter cela, nous devons changer nos modes de consommation et dire adieu à l’usage unique ! 🙅



COMMENT MESURER L'IMPACT ENVIRONNEMENTAL DES PRODUITS JETABLES ET RÉUTILISABLES ?


Il existe plusieurs indicateurs clés à comparer pour évaluer l'impact environnemental global d'un produit. Sans entrer dans les détails, voici les trois principaux domaines et quelques considérations à prendre en compte pour chacun d'eux :

Fabrication – en quoi la production du produit impacte notre environnement ? 🔨

1. Consommation de ressources naturelles (pour le produit lui-même + besoins en énergie, etc.) 🔆

2. Transport de toutes les ressources nécessaires et des produits finis.🚚

3. Les déchets et les polluants générés, tels que les émissions de carbone, les déchets d'eau, etc. ⚗️


Consommation - comment le produit affecte-t-il l'environnement lorsqu'il est utilisé ?🍱

1. Impact sur la santé de l'homme et de la faune 🆘

2. Durée de vie du produit

3. Impact environnemental de l'utilisation 🌿

Après la consommation - quel est l'impact de l'élimination du produit sur l'environnement ?🧐

1. Pollution de l'environnement naturel

2. Émissions provenant de l'élimination

3. Coûts de recyclage, le cas échéant ♻️



De manière générale, nous pouvons résumer l’impact total d’un produit avec la formule suivante :



Impact environnemental total =

Coût de production

+ Coût d'utilisation

+ Coût post-utilisation.




L’ADEME a publié une étude selon laquelle les récipients en plastique à usage unique étaient ceux qui produisaient le plus d'émissions de gaz à effet de serre et consommaient le plus d'énergie. Les boîtes en papier à usage unique avec une feuille de plastique à l'intérieur 🥡 étaient tout aussi énergivores à fabriquer.

En ce qui concerne les récipients réutilisables, l’ADEME affirme que, bien qu’ils consomment relativement plus d'eau que certains autres produits jetables au cours de leur cycle de vie en raison des besoins de lavage, ils figurent parmi les options d'emballage alimentaire les plus respectueuses de l'environnement pour d'autres aspects tels que les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d'énergie. Vous pouvez retrouver cette étude sur le lien suivant

👉 : https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/67529_reutilisation_recyclage_europe_synthese.pdf



POURQUOI LE BIODÉGRADABLE N'EST PAS PLUS SÛR POUR L'ENVIRONNEMENT

En fait, cela pourrait même être pire.👿


Le terme "biodégradable" désigne tout matériau qui se décompose dans l'environnement. Par exemple, un sac en plastique se désintègre avec le temps en petits morceaux qui vont ensuite se propager très vite dans les sols, lorsque le déchet n’est pas jeté dans la poubelle adéquate 🚮 et se retrouve dans la nature.

Sa désintégration rapide affecte donc l’environnement à un rythme accéléré et rend le sac en plastique plus difficile à éliminer. Cette situation menace la faune 🐗 et la flore 🌲 car le plastique peut être mangé, causer des dommages physiques, se dégrader en microplastiques, etc.



LE PROBLÈME DES PRODUITS JETABLES COMPOSTABLES