Zoom sur… nos lunchboxes

Depuis janvier vous l’avez sûrement vu passer dans Paris voire même (on l’espère) l’avez eu entre vos mains. On vous parle aujourd’hui de notre super lunchbox, au cœur de tout le système barePack.

Le retour à la consigne et au réemploi s’impose progressivement comme la meilleure solution pour lutter contre les emballages à usage unique qui génèrent de la pollution à tous les niveaux.


De la production à la fin de vie, le jetable exige l’utilisation de ressources naturelles en quantité et est une source majeure d’émissions de gaz à effet de serre. Ce à quoi viennent s’ajouter les coûts cachés comme le fait que l’écrasante majorité des emballages à usage unique ne soit pas recyclée, mais aussi le coût environnemental de ces déchets qui finissent en partie dans la nature ⛔


Face à cela, l’alternative incarnée par les contenants réutilisables semble toute indiquée. On estime qu’à partir de 10 utilisations, le réutilisable est préférable à l’usage unique. Chez barePack, nous avons choisi de travailler aux côtés de Monbento, une marque française installée à Clermont-Ferrand, avec laquelle nous partageons cet engagement commun dans le modèle réutilisable. L’impératif de transparence, tout au long du processus de production, est également l’une des clés de notre partenariat. En effet, Monbento garantit l’absence de perturbateurs endocriniens dans ses produits. Adieu donc le BPA, le BPB et le BPS 🌱


De nombreux matériaux sont utilisés dans la production de contenants réutilisables.

Notre choix du plastique s’explique également par des impératifs logistiques de praticité et de stockage pour les restaurateurs.

Nos contenants sont légers et encastrables ce qui permet de réaliser un gain d’espace non-négligeable dans les restaurants.



D’autres options comme l’inox ou le verre étaient envisageables. Pour l’inox, la principale limite se trouve dans sa fabrication, qui se fait majoritairement en Asie, ce qui implique d’importants niveaux de pollution ne serait-ce que pour le transport, mais aussi une traçabilité plus limitée. C’est également un matériau qui transmet énormément la chaleur, le rendant peu adapté à la manipulation et au transport de plats chauds.


Concernant le verre, son processus de fabrication est beaucoup plus énergivore que pour le plastique ce qui signifie qu’il doit être en service plus longtemps pour être amorti. On estime que pour une fréquence d’utilisation similaire, un contenant en verre doit servir 3 fois plus longtemps qu’un contenant en plastique pour que son empreinte carbone soit la même !




En plus d’être pratiques, nos lunchboxes sont durables puisqu’elles sont pensées pour résister à 300 cycles de lavage. Elles passent au micro-ondes (max 500w pendant 3 min), au lave-vaisselle et au congélateur ! Et même rayées, pas d'inquiétude à avoir. Les lunchboxes sont garanties 3 ans par Monbento.

Voilà, on espère que maintenant vous connaissez un peu mieux nos contenants, et surtout que vous les aimez toujours autant, et même plus ! ✨


Et la prochaine fois que vous utiliserez barePack, n’hésitez pas à prendre votre repas en photo et à nous identifier sur Instagram avant de le déguster !